Rénovation thermique de 600 logements

MOA AMSOM

Mission Concours

Equipe Eiffage I TECTUM I Plantago I bâtiTECH I ETNAP 

Programme 

Démolition de cages pour création de percées paysagères 

Rénovation thermique

Rénovation techniques

réécriture architecturale

Sur ce projet de réhabilitation et résidentialisation de la résidence Rainneville, notre groupement a considéré en premier lieu l'échelle du quartier, de façon à avoir une vue globale du projet.

Notre approche s'est faite par ilot de façon à créer quatre résidences différentes, chacune proposant une identité, des matériaux et des teintes spécifiques. 

Nous avons opté pour la conservation de la brique existante des pignons. La brique caractérise la ville d'Amiens et elle apporte cette couleur chaude au site. Nous avons intégré ces pignons à notre projet en traitant, de façon aléatoire, certaines briques. Elles sont peintes dans les teintes propres à l'ilot. 

L'ensemble des menuiseries extérieures est remplacé.

Nous alternons les teintes de blanc et beige. Les plans d'origine et quelques sondages sur site nous ont permis de mettre en évidence l'architecture d'époque. Des châssis sur allège et des porte-fenêtres s'alternaient sur les façades, amenant du caractère à ces dernières. La réhabilitation de 1993 ayant tout masqué, notre intervention d'aujourd'hui propose de retrouver l'écriture architecturale d'origine.

Sur la rue Léo Lagrange, les ilots se suivent et ne se ressemblent pas. La longue façade urbaine est rythmée de percées paysagères qui apportent une aération au quartier. Suite à la démolition, les nouveaux pignons sont traités comme de véritables façades avec des ouvertures et des éléments de détails.

L'alternance d'allèges pleines ou vitrées, l'apport de cadres autour de certains châssis, la variation des teintes et des matériaux apportent une richesse architecturale au site.